Portail Algérie Info

Sport

News Vidéo Sport   |   Auto Moto






Dernières Vidéos Sport



Top Top

Merci de Partager Cette Page, via :


À propos : Brèves sur le Sport en Algérie

Les Fennecs sont devenus une fierté nationale algérienne après un bon parcours au mondial 2014 du Brésil.  Leur performance a créé chez certaines personnes une envie d’avoir un aperçu sur l’univers des sports dans leur pays. Voici donc l’essentiel du sport en Algérie.

L’histoire

La colonisation française est pour beaucoup dans le paysage sportif algérien. Avant, les Algériens ne connaissaient, pour la plupart, que les jeux de stratégies comme le celèbre El Khergueba. Les jeux de cartes et d’échecs figuraient aussi parmi les loisirs culturels locaux d’avant-colonisation. Les seules activités pouvant être qualifiées de sports à l’époque étaient les courses de chevaux associées à divers spectacles équestres (fantasia) et le tir au fusil.

Ce n’est qu’après l’arrivée des Français que les locaux ont pu connaître d’autres disciplines, dont le Football. Ce dernier n’a pas tardé à s’imposer comme le sport le plus pratiqué par la jeunesse de l’Algérie coloniale. L’Association des oulémas musulmans, impliquée dans la création des Scouts musulmans algériens, participait par ailleurs activement à sa promotion. Elle organisait au cours des premières décennies du XXe Siècle diverses rencontres sportives. Elle laissait au parti populaire algérien la charge de gestion des scouts et des clubs sportifs. C’est à cette époque aussi que les premières grandes infrastructures sportives algériennes ont vu le jour, en même temps que les premiers clubs de sports.

Les faits les plus marquants

Deux faits ont marqué l’univers des sports en Algérie au cours de la première moitié du XXe Siècle. Le premier est l’obtention, pour la première fois par El Ouafi Boughera d’une première médaille d’or olympique. C’était en 1928, aux Jeux olympiques d’Amsterdam. 30 ans après, l’avant-première de l’équipe nationale algérienne a été créée. Elle recevait l’appellation d’équipe du Front de libération nationale algérien de football. Non reconnue par la Fifa, elle parvenait tout de même à jouer dans plus de 80 rencontres en Europe, en Asie et en Afrique et à promouvoir l’indépendance du pays, sa vocation principale.

L’organisation et les disciplines

A part le football, représenté par les Fennecs, et la natation, par El Ouafi Boughera et ses « héritiers », l’Algérie brille aussi sur la scène internationale dans diverses disciplines. On peut notamment citer le Hand-ball avec lequel l’équipe nationale masculine a remporté 07 champions d’Afrique de Nations et les clubs locaux 13 ligues de champions d’Afrique, sans oublier la boxe qui compte plusieurs icônes dans le pays comme Mohamed Benguesmia et Loucif Hamani. D’autres disciplines commencent également à émerger depuis les années 1990 et ont des fédérations puissantes, dont le Judo, le Rugby, le Basket-ball, le Volley-ball et le Football américain.

Les infrastructures sportives en Algérie sont, pour la plupart, propriétés des clubs. C’est toutefois, le Ministère de la Jeunesse et des Sports en Algérie qui s’occupe de la gestion des activités sportives.